porte blindée

Le fonctionnement d’une porte blindée

Nous vous présentions dans cet article, tous les avantages de la porte blindée : sécurité, confort, isolation, protection contre le cambriolage… Nous vous expliquons aujourd’hui le fonctionnement d’une porte blindée pour vous aider à y voir plus clair.

Différencier le blindage de porte et la porte blindée

Pouvant faire l’objet de nombreuses confusions, cette différence est bien réelle. Tout d’abord, le blindage de porte : cela consiste à effectuer un renforcement de sécurité d’une porte existante, en remplaçant la serrure par une serrure de défense et en installant une tôle de blindage en acier sur la porte et le dormant. Cette solution peut être très pratique lorsque l’on n’est pas autorisé (par exemple en copropriété) à modifier l’apparence de la porte.

Ensuite, la porte blindée ou bloc-porte : il s’agit ici de changer entièrement la porte pour la remplacer par un modèle conçu spécialement pour résister aux effractions. Une porte blindée est en acier et comporte une serrure de défense à plusieurs points.

Quels sont les composants d’une porte blindée ?

Une porte blindée est constituée de plusieurs éléments :

  • Le blindage en acier, inséré dans le vantail, d’une épaisseur de 20/10e ou 25/10e la plupart du temps. Ce blindage est recouvert de plaques d’acier moins épaisses et traitées anti-corrosion, puis par un habillage extérieur et intérieur.
  • La serrure, conçue également pour résister à l’effraction, avec plusieurs points de fermeture (entre 3 et 5 points généralement, et cela peut monter jusqu’à 7 points). Elle peut être encastrée dans le vantail ou posée en applique sur la porte.
  • Le bâti ou dormant, en acier également. Celui-ci est fixé sur l’ancien dormant, et comporte des paumelles soudées et la gâche.

Vous souhaitez plus d’informations sur les portes blindées ? N’hésitez pas à faire appel à notre équipe pour tout renseignement. Nous posons votre porte blindée à Lyon.